mercredi 17 juin 2009

Grölux devient "sous-présipauté" de Groland.

salengro




















Arrivée du célèbre président de Groland, Christophe Salengro sous bonne escorte. 

Banzaï ! Le géant président de Groland a inauguré en personne la « sous-présipauté » calvadosienne de la fameuse émission humoristique de Canal +. « Gromanche » de dingue hier à à Louvigny.

 

 

« Lux fiat ! Et en gros s'il vous plaît ! » Oui, « que la lumière soit ! » Qui d'autre, à part peut-être Fabrice Luchini, aurait idée d'user de verlan en latin dans un discours inaugural ? Le géant président aux grandes oreilles de Groland a aussi rendu « hommage aux frères Lumière » avant de couper le ruban. Une façon de souligner que Grolux n'est pas seulement une « sous-présipauté » de Groland. Mais avant tout un doux délire du cinéma Lux et consorts depuis trois ans.

« Ouaiiis... Grolux, Grolux ! » s'est écriée la foule à l'arrivée de Christophe Salengro. Le président de Groland a fait mieux qu'une papamobile et qu'une décapotable US réunies. Précédé d'une berline noire présidentielle, il s'est pointé dans une carriole, saluant la foule debout, escorté par une pléiade de motos Solex. Distribution de paluches à sa descente du cortège. « Deux maires d'un coup », s'est-il amusé en visant l'écharpe locale Patrick Ledoux et son homologue caennais Philippe Duron.

« Je salue le fruit de cet accouplement entre Groland et le Lux en cette période de crise, porcine également... » a-t-il ajouté avant de conserver le micro pour un concert délirant en compagnie de l'orchestre national grolandais : les Producteurs de porc. Ce « live » faisait suite à un apéritif musical désaltérant avec les Rennais de Monty Picon (groupe de rock désalternatif) et annonçait la venue de La Chanson du dimanche.

Barbecue et foot ont aussi rythmé ce jour de clôture de la deuxième édition de Ceci n'est pas un festival, événement dont la cinquantaine de propositions a réuni un bon millier de personnes confondues en dix jours. Le fameux tournoi de ballon rond réunissait huit équipes cette année. Grandissime surprise, l'équipe de Louvigny est enfin devenue « pro-fête » en son pays. En finale, elle a battu Grolux à plate couture : 5-1. On se souviendra que cette nouvelle « sous-présipauté » s'est fait baptiser par une belle déculottée. Allez, à plux !

  Raphaël FRESNAIS.

 

  Ouest-France

Posté par Stagolux à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Grölux devient "sous-présipauté" de Groland.

Nouveau commentaire